La méthode précise qui m’a permis de passer de 800€/mois à zéro €/mois, sans effort (mais alors, aucun) ! Ou plus sérieusement, comment éviter de faire la même erreur que moi…

J’ai lancé mon premier blog en mars 2012. Après un départ complètement raté ou j’avais tout faux, j’ai suivi quelques formations pour apprendre à gagner de l’argent sur internet et j’ai rapidement pris les bonnes habitudes :

  • Création de contenu régulièrement
  • Mise en place d’un formulaire de capture d’email efficace
  • Articles invités
  • Stratégies d’acquisition de trafic

En quelques mois, j’ai fait grossir mon trafic, ma mailing list et mes revenus : près de 500 € en vendant des produits par affiliation.

Du coup, en continuant sur ma lancée, j’ai à nouveau fait ce qu’il fallait. J’ai lancé ma première formation, mise en vente à 47€, que j’ai proposé à ma liste. Les ventes m’ont fait gagner plus de 800€ au mois de septembre, puis encore 800€ au mois d’octobre.

Mais j’ai ensuite fait une erreur fatale. Une erreur qui a fait baisser mes revenus mois par mois, jusqu’à passer sous la barre des 100€, puis de ne plus rien gagner du tout. Alors que j’aurais pu continuer à progresser et gagner plus, j’ai tout perdu en faisant une seule erreur. Cette erreur, la voici :

Je me suis arrêté là.

Le problème quand quelque chose commence à marcher, c’est que l’on a tendance à penser que c’est bon, on y est arrivé, et que tout va nous sourire désormais. Avant que mon blog ait du succès, je ne savais pas si ça allait marcher, il fallait donc que j’essaye. C’est ça qui m’a motivé. Je partais de rien. Une fois que j’ai commencé à gagner de l’argent, je savais que ça pouvait marcher, et j’ai pris confiance. Trop.

Ce qu’il s’est passé ensuite

Après avoir gagné mes premiers 1000€ avec mon blog, j’ai démarré mon école de commerce, j’ai eu d’autres projets, et j’ai diminué drastiquement ma fréquence de publication.

Mais ma pire erreur a été de prendre un colocataire. Pour 300€ par mois, j’ai abandonné un business à 800€/mois. Parce que c’est beaucoup plus difficile de travailler lorsque tu as quelqu’un chez toi qui ne travaille pas. La télévision que nous avons acheté a été tout aussi destructrice. De 3 articles par semaine, je suis passé à 3 articles par mois, et j’ai négligé mes lecteurs.

Je n’ai jamais sorti de nouvelle formation, et les revenus générés par la première se sont mis à décroître progressivement, en même temps que mon trafic.

Que faut-il retenir de cet échec ?

Cette année a été un échec sur ce plan pour moi. Mais je me suis repris en main, car je sais que le blogging représente pour moi une formidable opportunité, en plus d’une passion. J’ai gentiment demandé à mon colloc de partir, je lui ai donné la télé, et je me suis concocté un nouveau projet : Initianet.

Initianet représente donc un défi pour moi : Celui de recréer mon premier blog, mais en mieux. Sans les erreurs qui ont abouti à sa difficile régression. Pour l’instant, je ne vends toujours rien, mais je pose les fondations d’un blog à succès : Un thème esthétique et cohérent, une publication régulière, un formulaire de capture efficace… Mon trafic et mon taux de conversion sont en forte hausse, et je sais que c’est bientôt le moment d’entamer la phase de monétisation.

Il n’est pas facile pour moi de parler de cette erreur, parce que je m’en veux toujours d’avoir pris de mauvaises décisions et de m’être laissé aller. Mais aujourd’hui, je vais de l’avant et j’ai un plan d’action.

Faites attention à ne pas tomber dans le même piège que moi : Si l’un de vos projet commence à aboutir, à avoir du succès, ne vous reposez pas sur vos acquis. Continuez à voir plus grand. Si vous avez un blog et que votre première formation s’est bien vendue, préparez-en une seconde.

Le blog est un excellent business automatique, à condition de mettre de l’essence dans la machine, c’est à dire du contenu. Ensuite, vos résultats pourront être multipliés à l’infini, sans que cela ne vous coûte plus de temps. C’est la magie du blogging.

Et vous, quelle a été votre plus grosse erreur ?